• Aurélie

L’utilisation d’un profil colorimétrique log et de la charte X-Rite pour un étalonnage professionnel

L’étalonnage est une étape importante pour définir l’ambiance d’une vidéo


Lorsque vous regardez un film, une vidéo ou une série, avez-vous déjà prêté attention aux couleurs et à la température de l’image ? Un film qui se déroule au bord de la mer en plein été ou un thriller n’auront pas les mêmes teintes ni la même intensité lumineuse. Et ceci n’est pas seulement dû au fait que l’un est tourné en plein jour au soleil et l’autre probablement de nuit ou dans des recoins sombres. Ces changements de teintes résultent de choix artistiques faits par le monteur au moment de l’étalonnage, pour donner une ambiance au film ou à la vidéo et qui corresponde au scénario. Des teintes froides ou chaudes, des couleurs vives ou peu saturées, sombres ou lumineuses… l’étalonnage peut pratiquement changer l’ambiance d’un film. Vous comprenez donc que cette étape est cruciale, et elle débute dès le tournage lors des réglages caméra.



Un bon réglage de la caméra et un étalonnage professionnel est indispensable pour un rendu cinématographique

Chez SmartCuts, nous avons toujours accordé de l’importance à l’étalonnage. C’est une étape capitale dans notre flux de travail. Elle débute durant la production, dès le tournage. L’arrivée dans l’équipe de Philippe Krauer, photographe professionnel et spécialisé, entre autres, dans la maîtrise de la lumière, a fait monté d’un cran nos compétences dans le domaine, en introduisant l’utilisation de la charte X-Rite ou X-Rite Color Checker dans notre flux de travail. Peut-être que cet outil vous est déjà familier, ou au contraire vous ne savez pas au monde de quoi je veux parler ! Si vous êtes dans la deuxième catégorie, rassurez-vous, je ne vais pas rentrer dans des détails trop techniques dans ce qui va suivre. Mais si un jour nous avons la chance de collaborer sur la réalisation d’une vidéo ou si nous l’avons déjà fait par le passé, vous aurez une meilleure idée de ce qui nous occupe au moment de la mise en place du tournage. Aussi, comprendre les bases colorimétriques permet aussi de développer davantage d’idées créatives lorsqu’on élabore une vidéo, en connaissant l’ampleur des possibilités.


Imaginez que lors de votre prochaine balade en forêt, vous êtes émerveillé par la lumière de fin de journée qui transperce la canopée en éclairant parcimonieusement la végétation, que l’humidité du lieu rende les verts éclatants… et cette image vous donne soudain une idée pour une vidéo : vous pouvez ainsi nous décrire l’ambiance que vous souhaitez retranscrire et nous saurons par quel moyen y arriver. Vous aurez peut-être des projets moins poétique, comme filmer le directeur de votre entreprise s’exprimant sur un sujet. Mais définir l’ambiance d’une vidéo est toujours importante, même pour une interview, une publicité, un spot télévisé ou une vidéo d’entreprise.

Cependant, ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas une idée précise de l’ambiance de votre vidéo, nous savons analyser les demandes de nos clients afin de faire les choix artistiques qui correspondent le mieux à leur vison.


Profil log et charte X-rite : qu’est ce que c’est et comment ça fonctionne?

Un étalonnage correctement effectué, c’est une calibration des couleurs fidèle à la réalité, à ce qu’on voit à l’œil nu. Mais comment être fidèle à notre œil lorsque notre perception des couleurs varie selon la lumière et les autres couleurs qui ont précédemment imprégné notre rétine ? Notre vision s’adapte en permanence, et à cela s’ajoute les différences colorimétriques de chaque écran. En effet, si votre écran n’est pas calibré et que vous faites un étalonnage « à l’œil », vous risquez de vous éloignez des teintes réelles, et vous le percevrez en visionnant votre vidéo sur un autre écran.


Il est donc indispensable d’utiliser des outils pour faire un étalonnage correctement, et c’est après cette étape que vous pourrez donner une teinte, une ambiance à votre vidéo selon le rendu désiré, comme je l’expliquais ci-dessus. L’outil que nous utilisons chez SmartCuts est donc la charte X-Rite. C’est une palette de couleurs et de teintes que l’on positionne devant la caméra, à côté du sujet et qui servira de référence lors du calibrage des couleurs. Cet outil servira également de référence lors de changement d’éclairage ou lors d’utilisation de caméras différentes, et permettra d’homogénéiser les informations chromatiques. Vos couleurs seront donc les mêmes d’un plan à un autre.


La première étape à faire avant de calibrer une image sur le color checker est, au tournage, de régler la caméra sur le profil colorimétrique de notre choix. Nous filmons en log : V-log pour notre GH5S de Panasonic et S-log pour nos caméras Sony. Pour faire court, le but du log (pour courbe logarithmique) est d’enregistrer le plus possible de nuances de lumières et de couleurs et d’éviter des pertes d’informations dans les zones les plus exposées ou de l’écrasement dans les zones les moins exposées, et de mêmes avec les couleurs très saturées (très vives).


Alors que le poids des informations numériques oblige le capteur à trier les informations, il choisi les détails qu’il va conserver au détriment d’autres. Le log permet de conserver toutes ces nuances, mais l’image qui en résulte est plate, laiteuse et très peu contrastée. Il faut alors redonner vie à notre image.


Cette étape s’appelle la normalisation, est c’est ici que notre charte X-Rite entre en action. Avec l’outil Color Match dans notre programme de montage Da Vinci Resolve, les couleurs de notre image vont se calibrer sur les couleurs de référence du checker et restituer une image la plus fidèle possible à la réalité, avec une multitude de nuances de gris, ce qui va donner plus de profondeur à l’image et produire un rendu cinématographique. Et nous en avons fait l’expérience, cela fait toute la différence !



Un flux de travail convaincant malgré l’exigence d’un travail rigoureux et peu spontané

Nous sommes donc convaincu du flux de travail que nous avons mis en place quant aux réglages de la lumière et des couleurs, dès le tournage jusqu’à l’étalonnage. Cette méthode de travail nous garantit un rendu professionnel et sans mauvaises surprise. Bien-sûr, c’est parfois un peu laborieux. Pour chaque plan, même des plans d’insert très courts, cette méthode rigoureuse demande de procéder aux mêmes étapes : de placer la charte devant la caméra et de la filmer quelques secondes afin de faire correspondre les couleurs en post-production, plan après plan. Vous vous en doutez, cela laisse peu de place à la spontanéité, à une prise de vue imprévue ou en « urgence » lors de captation d’événement, de sujet imprévisible et en mouvement constant. Toutefois cela devient aussi un automatisme au fur et à mesure des productions et ça vaut la peine de se tenir à cette rigueur autant de fois que possible, les résultats le prouvent.


Si vous voulez en savoir plus sur le processus d’étalonnage et les différents profils de couleurs, consultez ce superbe site Web et ses nombreux tutoriels vidéo : https://corvansprod.be/

0 comments
Smart Cuts Ltd
Rue du Clos-de-Bulle 8
1004 Lausanne, Switzerland
021 211 7071
  • LinkedIn - Smart Cuts
  • Facebook - Smart Cuts
  • Instagram - Smart Cuts
  • Vimeo - Smart Cuts
© 2020 | Smartcuts.ch